Masculin | Mr JOE SAKR – Un poids lourd dans le monde de la carrosserie industrielle

Lynx Group – International > Blog > general > Masculin | Mr JOE SAKR – Un poids lourd dans le monde de la carrosserie industrielle

JOE SAKR
Un poids lourd dans le monde de la carrosserie industrielle
Avec son mastère et son diplôme en genie mécanique, cet entrepreneur charismatique dépasse les frontières. En effet, grâce à ses quelques douze années au service de cette industrie, Joe Sakr a fondé sa proper entreprise et attaque un des continents les plus difficiles, l’Afrique. Fort d’un cerveau analyitique et d’une tête sympathique d’abord, Sakr met les bouchées doubles et dévoile à Masculin son parcours, ses réalisations et ses ambitions. 
Comment appelez-vous votre société et pourquoi?
Lynx est le nom actuel, dérivé de Links à la base parce que, ce que nous faisons effectivement, c’est de créer des liens entre nos fournisseurs de carrosserie industrielle et du camion, et les besoins éminents des transporteurs dans ce domaine. C’est aussi avoir la sensibilité d’un félin et l’œuil perçant de ce roi Lynchée qui voyait à travers les murs, d’où l’expression “Avoir un œil de Lynx”.
Comment est né “Lynx”?
Lynx est le cumul de 12 ans d’expertise et de présence active dans 16 pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale allant du Sénégal au Congo. En 2013, suite à la crise économique en Europe, les carrossiers étaient contraints de revoir leurs prix à la baisse et de s’aligner aux conditions du marché africain afin de trouver de nouveaux marchés pour compenser la récession dans la zone EU. Se basant sur un portefeuille de rigueur dans la zone AMO (Afrique/Moyen-Orient), j’ai saisi cette rare opportunité; celle de proposer en Afrique un produit européen de haute qualité à un prix plutôt abordable. À partir du moment où ils se sont alignés aux conditions exigées par ces nouveaux marchés, j’ai pu m’y engager, et cela m’a permis d’avoir l’accord de distribution exclusive de quatre carrossiers de taille, tels Menci, Mitra, Schmitz et OKT (italiens et allemands).
Quel est votre cheval de bataille?
Nous avons été parmi les premiers en Afrique à introduire la citerne carburant, conçue et fabriquée selon le code ADR, et nos citernes ont été validées par TOTAL et SHELL pour leurs filiales africaines. Nous sommes aussi très présents dans le microcosme minier avec notre gamme extensive de bennes arrière et latérales qui répondent aux conditions assez sévères d’opération en brousse. Sans toutefois négliger le secteur actif de transport de marchandises conteneurisées ou en vrac.
D’autre part et de l’autre côté de la table, notre notoriété nous a permis de gagner la confiance des autres acteurs dans le domaine, soit les fournisseurs de camions et de tracteurs et nous avons établi des liens solides basés sur la confiance mutuelle avec des géants de cette industrie, à savoir Mercedes Trucks, Renault Trucks, Iveco/Astra et Volvo Truck Corporation entre autres.
Comment fonctionnez-vous?
J’ai mon “œuil de Lynx” partout. Des antennes sur place dans plusieurs pays sont constamment en contact avec le marché; vu leur connaissance approfondie du microcosme environnant et avec moi qui interviens immédiatement quand il le faut. D’ailleurs 50% de mon temps se passe en Afrique.
Quels sont vos projets d’avenir?
 Nous sommes “market leaders” dans plus d’un pays; nous essayons toujours d’élargir notre zone géographique en affirmant notre présence autant dans les marchés détenus que potentiels. Fort de mes partenaires européens, nous pouvons proposer des produits fabriqués en aluminium ou en inox qui font rage en Europe et qui ne tarderont pas à taper les portes africaines. Nous sommes prêts, voire déjà en phase d’accompagner nos clients vers ce développement stratégique.
Quels sont les risques encourus en Afrique?
Les risques- comme aujourd’hui partout au monde- sont d’abord physiques, attentats ou autres, suivis par le risque d’instabilité, surtout politique, dans cette region du monde en particulier. Mais l’avenir est à l’Afrique, puisque la plupart des pays sont en forte croissance et développement, et ont besoin de supports qualitatifs pour les accompagner.
Que lest le message que vous souhaitez addresser à nos lecteurs, en tant que jeune chef d’entreprise?
Il faut savoir se retirer à temps des rues déjà bitumées et se créer une voie dans laquelle l’on peut exceller. Ma propre experience prouve qu’il faut s’introduire dans des marchés à risque et être flexible lors de sa démarche.
Fidéliser sa base de clientèle pendant de longues années, agrandir sa présence et bien asseoir sa notoriété, n’est pas un hasard. Être toujours disponible, répondre aux besoins dans les plus brefs délais et s’efforcer à offrir toujours le meilleur avec un pas en avance sur la compétition, peuvent être le petit secret de cette pérennité.
Ce Business-Model convient aussi aux grandes marques de ce monde puisqu’elles y trouvent leur intérêt à moindre frais; tout étant fédéré dans une seule entité professionnelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

×